Enfance & famille

Vous suspectez une maltraitance ou êtes une victime mineure ? Le signaler est une nécessité

enfant

© AdobeStock_anaumenko

Le confinement que nous impose la crise sanitaire actuelle conduit parfois à une hausse des violences au sein de la cellule familiale, et notamment envers les enfants. Or les signalements de ces violences sont actuellement en baisse, les « lanceurs d’alertes » étant généralement les professeurs de ces enfants ou encore les médecins... Alors, si vous êtes voisin ou vous-même mineur et victime, faites un signalement !

Qu’est-ce qu’un signalement, encore récemment appelé information préoccupante ?

« L’information préoccupante est une information transmise à la cellule de l’enfance en danger et des urgences pour alerter le Président du Conseil départemental sur la situation d’un mineur, bénéficiant ou non d’un accompagnement, pouvant laisser craindre que sa santé, sa sécurité ou sa moralité sont en danger ou en risque de l’être ou que les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises ou en risque de l’être. »
Décret du 7 novembre 2013

Quand doit-on faire un signalement ?

Si vous avez connaissance de la situation d’un enfant mineur « pouvant laisser craindre que sa santé, sa sécurité ou sa moralité sont en danger ou risque de l’être ou que les conditions de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises ou en risque de l’être » (art. L.226-1 CASF).

Qui peut faire un signalement ?

  • Les enfants et les adolescents en situation de risque et de danger.
  • Les adultes, et notamment en cette période de confinement, les voisins qui auraient des soupçons de maltraitance ou de négligence.

Comment faire un signalement ?

Le signalement est anonyme et confidentiel

Par téléphone :

  • 04 50 33 20 33, de 8 h 30 à midi et 13 h 30 à 17 h 30, du lundi au vendredi, ou le 119 en dehors de ces horaires.
  • 119 opère 24h/24, 7J/7. Ce numéro est gratuit depuis tous les téléphones et il n’apparaît pas sur les factures téléphoniques détaillées.

Par mail :

Vous êtes sourd ou malentendant ? Vous ne pouvez pas téléphoner sans être entendu par l’auteur des violences ? Envoyez un mail à l’adresse suivante : crip74@hautesavoie.fr

Qu’est-ce que la cellule de recueil des informations préoccupantes 74 (CRIP 74) ?

La CRIP 74 est un outil du Département de la Haute-Savoie au service de la Protection de l’enfance. La cellule recueille et évalue toutes les informations préoccupantes relatives à un mineur en danger ou en risque de l’être sur le territoire. Elle est l’interface entre les services départementaux, le Parquet et l’ensemble des acteurs de la protection de l’enfance.

Plus d'infos