Sport et événements

Les refuges, un symbole Haut-Savoyard

Vallée de l'Arve
Refuge du Goûter

Refuge du Goûter. © ML Frescurat

Ces refuges mythiques ne sont pas un mythe en Haute-Savoie. Il en existe plus d’une centaine dans nos montagnes. Le Département, à travers son Plan Tourisme, contribue à leur rénovation. Depuis 2013, ce sont plus de 2,5M€ qui ont été investis pour 20 d’entre eux. Zoom sur ces lieux d’accueil !

Avec la naissance de l’alpinisme, en 1786, est apparue la nécessité d’accueillir, pour une nuit ou pour quelques jours, les nouveaux explorateurs de nos sommets. C’est ainsi qu’apparaissent les refuges de montagne, ces abris qui offrent protection, couchage et parfois nourriture aux randonneurs et alpinistes. Lieux de passage et de vie communautaire, ils incarnent les valeurs liées à l’alpinisme : entre-aide, respect, ou encore transmission. Ils font l’identité de la Haute-Savoie et sont, depuis décembre 2019, admis au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Les refuges sont également des lieux d’apprentissage pour les collégiens ! En 2019, 850 élèves de 6e ont profité du nouveau dispositif « Collégiens en refuge » proposé par le Département. Ils ont ainsi pu faire l’expérience d’une immersion collective dans un univers parfois hostile mais souvent grandiose, facteur de solidarité et de cohésion au sein de la classe (plus d’info ici).

Un refuge dans les nuages…

Le refuge du Goûter, porte d’entrée du Mont-Blanc, existe depuis 1858 ! Il s’agissait alors d’une cabane exiguë et mal isolée d’une capacité de quatre personnes. L’augmentation de sa fréquentation a conduit à la construction d’un second refuge en 1906, à côté du premier édifice ; puis les rénovations se succèdent jusqu’à l’ouverture du bâtiment actuel en 2013. Celui-ci répond aux normes Haute Qualité Environnementale et a bénéficié d’une aide départementale de 547 000 €. Le célèbre ovoïde d’acier accueille aujourd’hui jusqu’à 120 alpinistes chaque soir !