Culture et patrimoine

Exposition "Mélan, passé à la loupe. Morceaux choisis d'archéologie"

Vallée de l'Arve
Panneau exposition "Mélan, passé à la loupe. Morceaux choisis d'archéologie."

La chartreuse de Mélan, domaine départemental, est un monument incontournable de la Vallée du Giffre. Cet été elle accueillera l’exposition temporaire "Mélan, passé à la loupe. Morceaux choisis d’archéologie" réalisée en partenariat avec l’Institut national de recherches archéologiques préventives.

Vernissage de l'exposition "Mélan, passé à la loupe. Morceaux choisis d'archéologie" le 4 juillet 2020 à Taninges

Laure Townley-Bazaille, Vice-Présidente Culture et Patrimoine, a présenté l'exposition le samedi 4 juillet en présence de Marie-Antoinette Métral, Conseillère départementale du canton de Cluses, et Gilles Péguet, Maire de Tanninges. © Dep74 - A. Loeffer

Les "morceaux choisis", issus des dernières fouilles archéologiques, délivrent leurs secrets grâce au travail rigoureux mené par de nombreux scientifiques. Les céramiques, la verrerie, les objets en métal - qui composent l’essentiel des éléments retrouvés à Mélan -, nécessitent des connaissances spécifiques pour les analyser, les restaurer et les conserver. De l’archéologie à la reconstitution, il n’y a qu’un pas. Pour raconter l’histoire du site, l’exposition aborde également la problématique de la modélisation 3D, en lien avec les recherches patrimoniales sur la chartreuse. 

Une visite particulière de l’exposition sera proposée le dimanche 23 août à 15h, avec le commissaire d’exposition, Liliana Ceci, céramologue (durée : 1h ; places limitées ; réservation obligatoire au 04 50 33 23 73 ou 07 85 80 37 09).

Une mère et sa fille regardent un panneau de l'exposition "Mélan, passé à la loupe". Morceaux choisis d'archéologie"

© Dep74 - A. Loeffer

Une mère et sa fille regardent une sculpture au cours de l'exposition "Mélan, passé à la loupe". Morceaux choisis d'archéologie"

© Dep74 - A. Loeffer

Zoom sur l'écuelle de Mélan

Écuelle à oreilles (milieu XVIe s. - XVIIe s.) ornée de motifs peints : anges (sur les anses) et cierges (au centre)

Écuelle à oreilles (milieu XVIe s. - XVIIe s.). Collection Département de la Haute-Savoie. © Dep74

Cette a été découverte lors du chantier de fouille mené en 2018 à la chartreuse de Mélan. Elle était conservée dans le sol, dans une strate riche en céramiques datées d’entre le milieu du XVIe siècle et le courant du XVIIIe siècle.

Datée du XVIe - XVIIe siècle, cette faïence est la plus étonnante de l’ensemble des céramiques (le "vaisselier) retrouvées à la chartreuse. Les décors se détachent en bleu et jaune sur un fond d’émail blanc. Ce type de céramique, présent dans les contextes religieux des XVIe - XVIIIe siècles, est chargé de symboles chrétiens. L'écuelle, à deux oreilles opposées en forme d’anges, est illustrée au centre par un motif peint représentant des bougies ou des cierges alignés, d’où sort probablement la flamme ou la lumière de Dieu. 

Un peu d'histoire

La chartreuse de Mélan, domaine départemental, est un monument incontournable de la Vallée du Giffre. En 1285, Béatrice de Faucigny fonde le monastère. L’église, consacrée en 1290, et les deux chapelles latérales construites peu après, abritent un décor peint du XVe siècle. L’architecture rationnelle, souple et forte du cloître, reconstruit en 1530 à la suite d’un incendie, est un bel exemple de gothique tardif. Propriété du Département depuis 1906, la Chartreuse abrite un orphelinat jusqu’à ce que, en 1967, un incendie dévastateur et meurtrier n’entraîne la démolition de nombreux bâtiments.

Le site présente aujourd’hui une église à l’architecture épurée, avec des vitraux contemporains crées par le maître verrier Claude Baillon et l’artiste Yves Mairot (2002), et un parc de sculptures contemporaines. 

Le Département préserve le patrimoine de Haute-Savoie

Le Département de la Haute-Savoie a fait l’acquisition de nombreux sites incontournables dans l’histoire du territoire. Un patrimoine précieux, qu’il s’efforce de préserver et d’ouvrir au plus grand nombre, à travers une politique d’animations particulièrement dense durant la période estivale, à l’exemple du château de Clermont, de la chartreuse de Mélan ou des sites des Glières.

Le Département a fait le choix de mener une politique volontariste pour préserver le patrimoine historique haut-savoyard, soutenir l’offre culturelle et favoriser l’accès à la culture sur l’ensemble du territoire, pour les Haut-Savoyards mais aussi pour l’essor du tourisme culturel. En 2020, il consacrera 9,5 M€ à sa politique culturelle.