Sport et événements

Des salles de sport à ciel ouvert

Domaine nordique du Praz de Lys

Domaine nordique de Praz de Lys Sommand @HSN 

Distanciation sociale naturelle, sens de circulation et contacts limités : le ski de fond coche toutes les cases des bons gestes et précautions sanitaires.

La pandémie actuelle et ses conséquences n’ont pas épargné le monde du sport, privant beaucoup d’adeptes de leur passe-temps favori, et d’une pratique physique régulière. La bonne nouvelle, c’est que, cet hiver, il est possible de faire du ski de fond. Mais en plus, ce sport est 100 % sécurisé contre les dangers de la contamination à la Covid – 19.

Voici les raisons :

  • Pas de file d’attente à la caisse : les nordic pass sont rechargeables sur internet !
  • Aucun risque de croiser la foule : sur une piste de ski de fond, même aux heures de grande affluence, les skieurs sont bien éloignés les uns des autres et les doublements (lorsqu’il y en a) se font à au moins 1,5 m !
  • Sens de circulation : sur une piste de ski de fond, tout le monde circule dans le même sens ! les risques de croisement sont donc minimes.
  • Sans risque : par rapport au ski alpin ou au snowboard, le risque de chute grave est très faible, ce qui laisse peu de place aux blessures.

Avec des domaines nordiques variés en paysages, des pistes parfois très sauvages et des passages en forêt, on peut se retrouver par moments, en pleine nature !

domaine nordique vu de ciel

Domaine nordique vu du ciel ©HSN

Pour se prémunir de l’épidémie qui frappe le monde entier, restons prudents, protégeons-nous… et continuons le ski de fond !